texts

Le verre de vin et le monde

Un… deux… trois…

Je faisais secouer mon verre de vin, le rouge alcoolisé se melangeait encore plus, tournant sur lui-même.

Dans ma tente, calmée par la brise du soir, je me tenais compagnie. Je voulais dormir, sans y arriver… J’écoutais le silence de la nature.

J’avais mis le monde en mode “pause”, oui je pouvais le faire. J’étais libre maintenant de tout remettre en place.

Je commencerais par effacer les visages, faire taire les paroles et faire parler les âmes. J’aimerais offrir un sourire à chaque personne qui souffre. Je murmurerais une prière au creux de l’oreille des désorientés. Je prendrais dans mes bras chaque enfant qui a perdu goût à la vie malgré la jeunesse. Je donnerais l’ouï, la vue, la parole… Je sacrerais la libérté à chaque coeur emprisonné, je réunirais ceux qui s’aiment, je consolerais chaque coeur brisé…Bref, je redonnerais sens à l’humanité. Lorsque le temps reprendra son cours, tout sera meilleur…

Je profitais encore plus de ma solitude dans ce vaste monde, je remuais mon verre de vin encore et encore, sans pour autant boire… Mes yeux étaient fixés sur ce tourbillon rouge qui me fascinait.

Lorsque le jour se lèvera dans quelques heures, j’aurais fini mon rôle, je serais toujours dans ma tente. Je dormirais, le verre de vin qui coule. Il coulera longtemps, jusqu’à ce que je puisse me relever de nouveau. Jusqu’à ce que ma justice s’impose, jusqu’au jour où la porte de ma tente s’ouvrira et que tu rempliras mon verre de vin à nouveau…

Advertisements
Standard

2 thoughts on “Le verre de vin et le monde

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s