texts

Les grains de sable

Comme des grains de sable ruisselant de nos doigts, la vie nous échappe parfois. On s’accroche aux petites particules qui n’ont pas pu s’echapper, et qui restent endormies dans notre paume. On les observe un instant, détéctant le moindre glissement, la moindre escapade, on s’y attend toujours.

Au creux de notre main, les grains de sable restant, brillant au soleil doré, sont les personnes qui nous sont déstinées pour la vie. Elles restent là, s’accrochant à nous, malgré tout. Elles ne s’échappent pas, car la vie sans nous, n’a plus de sens, et la vie sans elles, n’a pas de goût.

Le sable est bien plus qu’une mer jaune brûlante, elle est un monde à part entier, où la vie se repose, où la vie s’échappe. Chacun d’entre nous peut voir sa reflection dans le sable, tout est écrit sur ces minuscules cailloux dorés, ceux qui nous aiment, ceux qui nous quittent, ceux qui reviendront et ceux qui attendent une deuxième vie pour nous revoir.

On s’accroche à ces grains de sable, comme si notre vie en dépendait, comme l’ancre qui ne veut pas quitter le large de si tôt. l’ocean est le bout du monde, et le sable, un passage secret pour y accéder.

A chaque coucher de soleil, je relis les écrits du sable, je m’accroche davantage, je renferme les grains de sable restant dans ma paume, je les serre bien, au chaud, je ne me veux que rien m’échappe, pour l’éternité.

 

 

 

 

 

Advertisements
Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s