texts

Les oiseaux de la vie

Des oiseaux dans une cage? Rien de plus cruel. Pourquoi? Ils ne sont pas libres de leurs ailes, ils sont privés de voler, de découvrir, de se perdre et de se retrouver. Un oiseau dans une cage est une âme prisonnière de l’égoisme de l’Homme. J’ai découvert cela à l’âge de 5 ans et je me suis promise de ne plus enfermer une âme malgré tout l’amour que je lui dois.

Une promesse n’est pas toujours facile à garder. Il existe des âmes que j’ai voulu preserver, par pur amour, il ne s’agit plus des oiseaux dans une cage, mais plutôt, de personnes dans notre vie.

En grandissant, on découvre qu’on doit lacher. Tout laisser aller. Ne plus retenir, ne plus enfermer, ne plus donner plus que l’on ne peut, ne plus s’enfermer nous même avec eux. Je n’aime pas cette partie de l’histoire, ce n’est pas aussi facile, mais il faut laisser les oiseaux de notre vie se perdre dans l’univers. Il faut qu’on les laisse voir ailleurs, rencontrer d’autres oiseaux, se perdre, experimenter, goûter à la vie sans nous… Il faut s’effacer comme une étoile en pleine journée.

L’idée que j’aime bien, est que, peut-être, qu’un jour, l’oiseau reviendra. Cette fois-ci, de sa propre volonté, il reviendra. De tous les refuges au monde, il choisira le tien. Même en pleine libérté, il choisira de revenir à ta fenêtre. La cage dont il était prisonnier en premier ne sera plus une cage, mais plutôt, un bout de libérté ayant un goût de l’infini, juste parce que tu es là.

En les délivrant à la vie, les oiseaux qui te sont déstinés choisiront toujours de partager un bout de libérté avec toi au lieu de se perdre dans une totale libérté dont tu ne feras pas partie.

 

 

Advertisements
Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s